En vue


Michel Valois, un Normand en Amérique nous transmet une étude qui annonce une grande crise du système monétaire avec la fin du dollar-roi

Dernière mise à jour 27/01/2016
Michel Valois un Normand en Amérique

People. C’est un itinéraire riche et varié qu’a suivi ce Normand né au Neubourg dans une famille enracinée dans ce bourg depuis au moins le XVI° siècle et qui a passé ses vacances d’enfance à Blonville près de Deauville. Il dit « s’être toujours senti de la grande Normandie ».

Son premier emploi, si l’on peut dire, fut la prêtrise pendant 5 ans à Evreux, puis, il commencera sa vraie vie professionnelle à la Mission d’Études d’Aménagement de la Basse Seine. Economiste, créateur d’entreprises de communication, consultant en management nous le retrouvons aux Etats-Unis, traducteur de livres d’économie, de politique, de religion et mettant son trilinguisme (français / allemand / anglais) à la disposition des grandes banques et des organismes internationaux. Il nous a aimablement communiqué le résumé en 7 pages de l’ouvrage The Death of Money de James Rickards.

Celui-ci, d’abord banquier, puis créateur de Hedge Funds, est aujourd’hui analyste-conseiller au Ministère américain de la Défense, où le risque d’effondrement du système financier international est maintenant considéré comme aussi important pour la sécurité du pays que les risques d’ordre purement militaire. Le résumé du résumé ressemblerait à l’histoire de celui qui tombe d’un gratte-ciel mais n’a pas encore touché le sol : so far, so good ! Autrement dit jusqu’ici tout va bien.

Alors que l’attention de l’opinion est centrée sur le terrorisme et le climat, combien, hors les professionnels, s’inquiètent de l’état sub-critique du système financier international ? Pourtant, les problèmes qui ont permis ou causé la crise de 2008 n’ont pas été réglés, la politique américaine tout comme l’européenne que Quantitative Easing, autrement dit de la planche à billets font courir d’énormes risques à l’économie mondiale. Sans compter que nombre de pays contestent désormais la suprématie du dollar.

La crise est inéluctable ; les questions sont : quand ? et quel cheminement prendra-t-elle ?. L’étude montre qu’il existe peu de chances d’y échapper mais propose des solutions pour l’épargnant. Pour la lire cliquer ici ou rendez-vous sur le site aux « Archives »