tourisme & culture


A Rouen, l’abbatiale Saint-Ouen sublime les artisans d’art

Dernière mise à jour 11/09/2017
Pascal Martin lors de l'annonce de l'exposition

Culture. Les 16, 17 et 18 septembre les artisans d’art de la Seine-Maritime s’exposent à l’abbatiale Saint-Ouen pour une deuxième édition de «Collection d’Art». Cette manifestation du plus beau, du plus attrayant et du plus étonnant de la restauration et de la création de l’artisanat d’art attend 6 000 visiteurs à l’initiative de Département de la Seine-Maritime, de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat avec le soutien de l’Union Européenne.

Pascal Martin souligne la proximité des artisans sur le territoire

Pour la seconde fois et après le succès populaire de la première édition et 2016, le Département de la Seine –Maritime a sollicité la Chambre de Métiers et de l’Artisanat pour réunir les plus emblématiques entreprises d’artisanat d’art du département et elles sont très nombreuses. C’est l’occasion pour Pascal Martin d’insister sur la fonction de proximité de l’action départementale dont il est un ardent défenseur. « Les artisans sont très présents sur notre département. Ils sont 18 000 auxquels il faut ajouter les apprentis. Ils maillent notre territoire, ils sont proches de la population et assurent cette proximité à laquelle le Département est très attaché dans toutes ses actions».

Une alliance forte pour faire vivre l’artisanat

C’est avec force et conviction que Jean-François Bures porte « Collection d’Art» » avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. « Le Département porte une attention particulière à cette double nécessité d’une transmission des savoir-faire d’une génération à l’autre et d’une adaptation à la modernité pour mettre en valeur l’universalité de notre patrimoine et réaliser celui de demain » explique avec enthousiasme Jean-François Bures Vice-président en charge du développement économique et du tourisme,s .

Le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, Christophe Doré souligne l’importance de cette coopération inscrite dans le temps et « l’importance de cette manifestation phare qui réunit cette année quarante artisans dont dix nouveaux métiers ». Jean-François Bures a souhaité enrichir cette manifestation avec un invité d’honneur Alain Germain, qui avec Vincent Vivès sont les nouveaux propriétaires du château de Bosmelet dont ils assurent désormais la destinée avec raffinement et une diversité de propositions culturelles éblouissantes. Alain Germain y présente plus de 40 ans de ses productions artistiques, Vincent Vivès y préfigure un centre de recherches sur la poésie contemporaine, discipline qu’il dispense à l’Université de Rouen.   

Ce soutien à l’activité économique de l’artisanat d’art est suivi et accompagné par le directeur de Seine-Maritime Attractivité Xavier Prévotat.

Les artisans d’art ont toujours été liés à la réalisation des grands édifices religieux

Pour l’abbé Bertrand Laurent, délégué épiscopal à la culture du diocèse de Rouen et curé de Saint-Ouen, « c’est l’accord passé entre l’archevêché, la ville de Rouen et le Département de la Seine-Maritime qui rend possible cet honneur rendu aux artisans d’art dans Saint-Ouen, église consacrée au culte catholique » explique l’abbé Bertrand Laurent  et de donner un sens à ces trois journées profanes « les artisans d’art ont toujours été liés au cours des siècles à la construction et à la décoration des grands édifices religieux et leur art a été inspiré de leur spiritualité ».

Il faut informer, encourager et guider les parents

Didier Brard président des meilleurs ouvriers de France pour l’Eure et la Seine-Maritime se réjouit du succès public de cette initiative qui «donne un coup de pouce nécessaire à la création artisanale et à l’apprentissage. Il faut informer, encourager et guider les parents pour découvrir ces beaux métiers. C’est un élément favorable pour les métiers et pour l’artisanat. C’est positif à tous points de vue » conclut-il. 

De l’atelier aux pixels, les photographies d’Alan Aubry

Comment faire partager, à celui qui n’y a pas accès, l’image vivante et radieuse de l’artisan dans son lieu de travail et de création, son atelier ? Le Département de la Seine-Maritime  expose le photographe Alan Aubry dans 23 grands formats sur les grilles de l’Hôtel du Département, quai Jean Moulin et rue Saint-Sever. Les photos d’Alan Aubry ont saisi les gestes, les sourires, les attitudes de l’artisan en réflexion devant son œuvre ou dans l’action de la création de son art. La photo happe le spectateur qui entre de plain-pied dans l’atelier. Les photos d’Alan Aubry nous font percevoir dans la naissance de l’œuvre d’art la dimension spirituelle du geste créatif de l’artisan. « Ce sont de beaux visages » me dit une joggeuse en arrêt devant une photo de Muriel Desforges de la direction des Archives départementales, restauratrice de sceaux.

La scénographie d’Hervé Couraye du Parc procure l’émotion

Une exposition, c’est des artistes, un lieu, des œuvres et un public qui doit se sentir transporté. La scénographie et l’éclairage viennent compléter ce qui est offert à notre regard pour y apporter l’indispensable émotion, facteur essentiel de la réussite. Hervé Couraye du Parc signe cette année encore la scénographie avec une délicatesse qui en ne s’imposant pas, laisse la part belle aux trésors de cette abbatiale resplendissante de lumière et à l’expression contemporaine des artisans créateurs. « La scénographie vient aussi faire un lien particulier entre ce lieu chargé de mémoire qu’est l’abbatiale Saint-Ouen et le monde contemporain » précise Hervé Couraye du Parc.

Suivez Normandiexxl

Vous pouvez visiter Saint-Ouen toute l’année. « Collection d’art », c’est une fois par an. Alors choisissez l’exception dans l’œuvre d’art artisanale qui est l’expression des prouesses techniques de pratiques  qui vont vous éblouir. Répondez à l’invitation de Pascal Martin, président du Département de Seine-Maritime et venez participer à l’inauguration de « Collection d’Art » le vendredi 15 septembre à 18h00 à l’abbatiale Saint-Ouen en présence de Christophe Doré, de Jean-François Bures, d’Henry Decaëns Conservateur et de l’abbé Bertrand Laurent.

Vous recherchez un restaurant pour agrémenter votre visite ? Ce n’est pas l’offre qui manque, en qualité et en diversité, dans le quartier.  Nous avons essayé le café-restaurant IN SITU 35 rue Jean Lecanuet. C’est une bonne adresse.

Paul François Astolfi

LE PROGRAMME

Vendredi 15 septembre 2017
• Ouverture au public, accès libre et gratuit, de 13h à 17h.
• L’accueil du public scolaire : pour une sensibilisation aux métiers de l’artisanat par la CMA 76 (de 13h00 à 17h00) par les Meilleurs Ouvriers de France et certains artisans.

Samedi 16 et Dimanche 17 septembre 2017
• Ouverture au public, accès libre et gratuit, de 10h à 18h
• Clôture des journées par un concert d’orgues le dimanche, interprété sur l’orgue de l’Abbatiale Saint-Ouen par Marie-Andrée et Michel Morisset.

Les artisans d’art présents assureront différentes démonstrations

http://www.seinemaritime.fr/nos-actions/culture.html/animations-et-evnements/collection-dart-nos-artisans-dart-se-mettent-en-scene.html

Alain Germain, Vincent Vivès – Château de Bosmelet - http://bosmelet.fr/

Restaurant « In Situ » - https://www.facebook.com/RestaurantInSitu/